A Paris, une imame va marier deux femmes musulmanes

Ani Zonneveld. (Photo : msnbc.com)
Ani Zonneveld, imame de la mosquée de Los Angeles, unira deux femmes musulmanes samedi 17 novembre au Centre lesbien, gay, bi et trans (LGBT) de Paris. Cet événement aura lieu dans le cadre de la conférence annuelle d'associations musulmanes progressistes : Confederation of Associations LGBT et European or Muslims (Calem).

« Rien n'interdit l'union de deux personnes du même sexe »


Selon le porte-parole de l'association homosexuelle française HM2F, Ludovic-Mohamed Zahed, ce mariage sera symbolique : « En islam, il n'y a pas de mariage religieux. Le mariage est un contrat social entre deux personnes devant des témoins. Rien n'interdit l'union entre deux personnes du même sexe. » Et de préciser : « Pour une majorité de musulmans, la sexualité reste le plus grand des tabous. En parler est vécu comme de la provocation. D'où ce silence et une certaine violence autour du mariage homosexuel. En France, il y a une vraie attente. Parfois des musulmans nous écrivent pour nous dire "merci, c'est ça, pour nous l'islam". »

Un événement en contre-point des déclarations conservatrices

Le mariage homosexuel divise la communauté musulmane. Mercredi, sur son site, l'Union des organisation islamiques de France (UOIF), cet organisme conservateur réaffirmait son opposition au mariage homosexuel et mettait en garde contre « un risque de zoophilie ». « Si le mariage entre deux personnes de même sexe devient une norme, alors toutes les revendications, même les plus incongrues peuvent, un jour, devenir une norme, au nom du même principe d'égalité. Qui pourra délégitimer la zoophilie, la polyandrie, au nom du sacro-saint amour ? » était-il écrit, soulignant que « l'homophobie est condamnée par tous. Nous la condamnons fermement, mais cette discrimination n'est pas l'objet du débat. » Dans le même texte, l'UOIF appelait « la société civile dans son ensemble à s'exprimer et à prendre part à ce débat et à cette prise de décision qui risque de bouleverser irrémédiablement nos vies. »

Source : Métro
A lire aussi
'Le Coran n'interdit pas l'homosexualité'

"Le Coran n'interdit pas l'homosexualité"

Dans « Le Coran et la chair », son livre-témoignage, Ludovic-Mohamed Zahed revient sur son passé salafiste dans l'Algérie des années 90 et notamment sur la découverte de son homosexualité. Le temps...

 
Homosexuel en terre d'islam

Homosexuel en terre d'islam

"Le Coran et la chair" raconte un parcours du combattant : celui de ces jeunes hommes qui ont fait la découverte d'une sexualité proscrite, stigmatisée par le dogme religieux, dans un milieu très...

 

 

Nos blogs

Personnalités

  • Gyatso

    Tenzin Gyatso

    Le moine bouddhiste Tenzin Gyatso (né en 1935 au Tibet) est le premier dalaï lama ayant une notoriété internationale, gagnée par son engagement pour...

     
  • Gemayel

    Nasser Gemayel

    Mgr Nasser Gemayel est le premier évêque, nommé par le pape le 21 juillet 2012, à la tête de la toute nouvelle éparchie* de Notre-Dame du Liban de...

     
  • Gudziak

    Borys Gudziak

    Nouvel exarque au service des Ukrainiens en France, Mgr Borys Gudziak est né en 1960 à Syracuse (New York) d'une famille d'origine ukrainienne. Il...

     
> Accédez à toutes les biographies